Aller au contenu

Entreprise

En tant qu’entreprise souhaitant faire évoluer les compétences de ses employés, vous êtes potentiellement éligible à un certain nombre d’aides pouvant vous permettre de réaliser des formations dans le cadre d’une filière ou de modules individuels et/ou spécifiques.

Cette page aura pour but de répondre à toutes vos questions, n’hésitez pas à consulter le sommaire ci-dessous. Si vous ne trouvez pas la réponse à vos questions ci-dessous ou si vous souhaitez un entretien personnalisé avec nos conseillers, n’hésitez pas à nous contacter afin que nous puissions prendre rendez-vous ensemble.

Sommaire

Suivre une formation

Nous proposons plusieurs modalités de formation différentes selon les cas de figure, et sommes prêts à nous adapter à la demande client selon les besoins.

Filières de formation

Nous disposons d’un catalogue de formations sous forme de filières diplômantes ou certifiantes permettant de valoriser les compétences de vos salariés. 

Modules de formation

Pour permettre de former le salarié à un ensemble de compétences bien précises, nous proposons également le suivi individuel de modules de formations.

Modules sur-mesure

Parce que vos besoins peuvent parfois être spécifiques, nous étudions vos demandes de manière individuelle afin de vous proposer la solution la plus adaptée.

Financement de la formation

Opérateurs de compétences (OPCO)

La formation des salariés fait partie des obligations de l’employeur, afin de permettre le l’adaptation à leur poste, ainsi que le maintien de l’employabilité. Une contribution obligatoire est donc demandée aux employeurs sur le financement des formations réalisées à l’initiative des entreprises, et est versée aux différents opérateurs de compétences (OPCO).

Les OPCO succèdent depuis le 1er janvier 2019 aux organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA). Les employeurs doivent participer au financement de l’apprentissage, des actions de formation continue de leur personnel et des demandeurs d’emploi en payant une contribution annuelle. Cette contribution représente un pourcentage de la masse salariale de l’entreprise, éventuellement majoré selon la convention collective de l’entreprise ou par des versements volontaires.

Depuis le 1er janvier 2022, c’est l’Urssaf qui collecte cette taxe unique qui sera redistribuée ensuite aux Opérateurs de compétences (OPCO).

L’Etat, le Pôle Emploi, les conseils régionaux peuvent également cofinancer certaines actions de formation, n’hésitez pas à vous renseigner.

Pour les entreprises de moins de 50 salariés, les employeurs sont encouragés à encouragés à rédiger un plan de développement des compétences de leur(s) salarié(s) contenant les différentes actions de formation envisagés. Ce sera ensuite l’OPCO qui prendra en charge le coût de la formation, ainsi que le salaire du collaborateur.

Pour les entreprises de plus de 50 salariés, il est conseillé de se tourner également vers leur OPCO afin de vérifier ensemble les co-financements de leurs formations par l’État, les régions ou Pôle Emploi par exemple, qui subventionnent certaines actions.

Formations en alternance

Pour tous les contrats conclus entre le 1er juillet 2020 et le 30 juin 2022, une aide est accordée aux employeurs qui recrutent des alternants (apprentis et jeunes en contrat de professionnalisation). Ces mesures font suite au plan « 1 jeune, 1 solution » annoncé en juillet par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et s’inscrivent dans le cadre du dispositif France Relance. Elles visent à faciliter l’entrée dans la vie professionnelle des jeunes particulièrement touchés par les conséquences de la crise sanitaire.

L’aide exceptionnelle est de 5 000 € pour le recrutement d’un alternant (en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) de moins de 18 ans et de 8 000 € si celui-ci a plus de 18 ans et moins de 30 ans et prépare un diplôme, un titre professionnel ou un certificat de qualification jusqu’au master (bac +5). Ce montant s’applique à compter du premier jour du mois suivant la date de ses 18 ans.

Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF), qui a remplacé le droit individuel à la formation (Dif), est également mobilisable par vos salariés afin de financer la formation. Ce compte est alimenté au fur et à mesure de sa durée de travail : s’il est à temps plein, ou au moins à mi-temps, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 500 € par année de travail jusqu’à atteindre 5 000 € maximum.

Attention néanmoins, le CPF ne peut être mobilisé que par le salarié lui-même. Il sera utilisable pour toute formation qualifiante (diplôme, titre professionnel, certification professionnelle etc.)